TwinXeon by Renaudet
Le Blog de TwinXeon
Archives
Premières réparations...   (précédent)

Eh oui, à force de tondre la pelouse, il fallait bien que je casse quelque chose. C'est le pignon d'anti-couple et la couronne dentée qui ont lâché. Le reste n'a rien, pas même une éraflure. Cet Arrow Plus Trainer EVO est particulièrement robuste.

J'ai commandé les pièces détachées chez FX Models qui me les a expédié sous 48h. Rien à redire. Le démontage commence traditionnellement par la canope :



On en profite pour inspecter les servos. Je les trouve plus fragiles que ceux de mon E-Sky Big Lama E500...



En manipulant la barre de Bell, on constate un jeu de 4 ou 5 degrés sur la course du servo de roulis... les conséquences du dernier crash ?

Vient ensuite le démontage de la transmission d'anti-couple. Il faudra démonter pas moins de 8 vis pour accéder au cardan, et constater que le pignon est amovible (on aurait donc pu ne changer que ce dernier, et non pas tout le cardan) !



Un petit aperçu de la casse :



Le démontage de la couronne se fait beaucoup plus facilement que sur mon EasyCopter V2. 4 vis à démonter plus deux pour les tringles de rigidité du tube de queue, une vis à enlever sur la couronne machée, et c'est tout. Prêt à tout remonter.

La couronne abimée :



Reste que j'ai eu beau contrôler le tracking, l'hélico est instable en vol. Même par absence de vent quasi-totale. Je me demande si l'un des servos n'a pas eu plus de mal que son état extérieur ne le laisse supposer...

J'irai bientôt chez FX Models à Nantes pour le faire contrôle. Non seulement ces gens sont sérieux, mais en plus ce sont des passionnés qui veulent vous conseiller au mieux et vous aider à progresser. C'est tellement rare !

Allez, rien que pour les yeux, un petit tour du propriétaire sur le banc de réglage :



Par Nicolas Renaudet, le 02/04/2013 20:41
Ajoutez votre commentaire :
  Votre pseudo :
  Votre adresse mail (obligatoire):
  Votre commentaire :
 
 
Site optimisé pour un affichage en 800x600 sous Firefox 8.x - ©Copyright 2011-2012 by Nicolas Renaudet