TwinXeon by Renaudet
Le Blog de TwinXeon
Archives
Res Publica... pas si publica que ça   (précédent)

Je viens d'assister à une scène fort étrange.

L'histoire se passe à Lyon, et plus précisément aux abords de l'hôtel SOFITEL situé aux abords de la place Bellecourt. Il est 18h00 et le traffic est celui d'une grande métropole aux heures de pointes. Soudain, à un carrefour, des coups de sifflet rageurs.
Tout le monde de tourner la tête en tous sens à la recherche du constable zélé.

Il s'agissait en fait d'un, puis de deux motards de la Police Nationale, superbes dans leur combinaison blanche et bleue, qui ouvraient la route à un, puis deux, trois, cinq... et finalement plusieurs dizaines de véhicules plus noirs les uns que les autres, aux vitres fumées et aux pare-chocs impeccablement chromés... Grosses Mercedes, Audi et que sais-je encore. le tout suivi de près par une cohorte de véhicules utilitaires du même noir et aux vitres pareillement fumées.

Tout ce petit monde a ainsi pu bénéficier de rues dégagées, sans feux de signalisation ni files d'attentes, et s'est enfin engouffré sans délai dans les tréfonds du SOFITEL.

Bon, que des huiles bénéficient d'une escorte de motards pour se rendre dans un bâtiment officiel, passe encore.

Que ces messieurs ne perdent pas de temps dehors par -10°, je comprends.

Qu'on leur réserve de belles voitures plutôt que des guimbardes pourries pour se montrer, à la rigueur.

Mais pourquoi des vitres fumées ?

Pour leur sécurité ?

Mais quand Nicolas Sarkozy assiste au défilé du 14 Juillet, il n'est pas derrière une vitre blindée que je sache. Quand Elisabeth, reine d'Angleterre, sort du château de Buckingham, dans son carrosse ou dans la Rolls royale, elle est bien visible, non ? La question de la sécurité ne tient pas debout. C'est bien pour se cacher que ces gens-là veulent des vitres fumées. Il ne veulent pas être reconnus, et donc risquer d'être interpellés. C'est ça, le fond du problème pour eux.


Mais je croyais, naïvement peut-être, que la France était une République ? Dans République, il y a bien 'publique' non ? Et le publique, c'est le peuple. Nous tous en somme. Il n'est nullement question de groupuscules plus ou moins officiels qui pourraient agir sous couvert d'anonymat dans une République. Alors ?

Il y a une Loi qui interdit le port du voile intégrale dans les lieux publiques, de même qu'il est interdit de se promener dans la rue cagoulée, non ? Eh bien je pense qu'il doit en être de tous les français et de toute personnalité présente sur le sol français : interdiction absolue de se cacher, et sans passe-droit possible.

Tiens, les passes-droits, il en parle Hollande dans son programme ? Non ?

Il devrait.


Par Nicolas Renaudet, le 07/02/2012 17:55
Ajoutez votre commentaire :
  Votre pseudo :
  Votre adresse mail (obligatoire):
  Votre commentaire :
 
 
Site optimisé pour un affichage en 800x600 sous Firefox 8.x - ©Copyright 2011-2012 by Nicolas Renaudet