TwinXeon by Renaudet
/Accueil/Tous les articles
Premiers tests du E-Sky Big Lama E500


Un bon gros bi-rotor


Mon Easycopter V2 se faisant vieux et les pièces détachées de plus en plus rares, je me suis enfin décidé à lui trouver un successeur. J'ai opté pour le E-Sky Big Lama E500, un gros bi-rotor de 460 mm de diamètre que l'on trouve à moins de 130 euros RTF chez FX-Models.

Mesurant 510mm de long sur 260mm de haut et affichant ses 410g sur la balance, ce Big Lama est effectivement beaucoup plus costaud que l'easycopter. Alimenté en 11,1 V, il dispose également de plus de puissance ce qui devrait lui permettre de lutter contre un filet d'air léger.

Le plateau cyclique et la tête de rotor sont en plastique, mais les pièces sont renforcées et de qualité. Détail intéressant, ce bi-rotor est équipé d'un contrôleur 3 en 1 et d'un récepteur 6 voies séparés.



Les pales font donc 50mm de plus qu'une pale d'easycopter pour une largeur hors-tout supérieure de 5mm. Elles sont également nettement plus solides. Les couronnes dentées ont un diamètre de 55mm, presque deux fois le diamètre des couronnes de l'easycopter ! mais surtout, elles font bien 3mm d'épaisseur, là où celles de l'easycopter n'en font qu'1,5. Le risque de casser des dents est ainsi bien moindre.



Ainsi équipé, ce Big Lama emporte très facilement ma petite caméra Kodak Playfull de 90g.


Contenu de la boite

Ce Big Lama est livré monté, prêt à voler, avec batterie LiPo 11,1 V de 800mAh, chargeur / équilibreur, émetteur 4 voies, notice... et un CD-ROM sur lequel on peut trouver le simulateur FMS ainsi que plusieurs dizaines de modèles et de paysages pour ce simulateur, ainsi que le cordon USB qui permet d'utiliser la télécommande pour contrôler le simulateur.

La fourniture du simulateur est intéressante, mais petit bémol : même les modèles bi-rotor réagissent en fait comme des mono-rotor, rendant de fait le contrôle beaucoup plus hasardeux.



A noter : sous Windows 7 (64 bits dans mon cas), il faudra télécharger une DLL supplémentaire et l'enregistrer dans la base de registres.

La télécommande

En technologie 2.4 GHz, cette télécommande n'est pas aussi complète que celle du Scorpio 1V30, mais elle a des atouts quand même : une prise simulateur, la possibilité d'inverser le sens des 4 canaux, une prise écolage... mais surtout une consommation réduite, cette télécommande ne demandant que 4 piles AA de 1,5 V.



On regrettera cependant l'absence de support pour boitier accu standard, comme sur la télécommande Scorpio ou RC-System. Elle est cependant pourvue d'une prise alimentation extérieure, rendant possible l'utilisation de pack d'accus attachés à la ceinture par exemple.

Premiers tests en vol

Le bilan du premier vol en extérieur est quelque peu mitigé. Ce Big Lama arrive à lutter contre un très léger filet d'air, c'est un fait. Par contre, la vitesse en translation longitudinale n'est toujours pas suffisante pour le rendre parfaitement manoeuvrable dans ces conditions.

Toutefois, la puissance étant là, il est possible quand même de se faire plaisir, et ce modèle devrait pouvoir sortir plus fréquemment que son petit frère (dans ma collection). L'hélicoptère se révèle également plus résistant aux crashs que l'easycopter. On s'en doutait vu la taille des pièces, mais l'expérience le démontre. Pour cette première sortie, je m'en sors avec un petit choc sur la canope, vite réparé avec 2 ou 3 cm de scotch.

L'hélico arrache sans problème les 90g de mon caméscope Kodak, mais semble difficilement manoeuvrable avec ce poids supplémentaire. Il me faudra d'autres sorties pour trouver le bon réglage, et surtout un système de fixation rapide, fiable et équilibré.




Ajoutez votre commentaire :
  Votre pseudo :
  Votre adresse mail (obligatoire):
  Votre commentaire :
 
Site optimisé pour un affichage en 800x600 sous Firefox 8.x - ©Copyright 2011-2012 by Nicolas Renaudet